Tout ce qu’il faut savoir sur le métier d’ingénieur du son

Tout ce qu’il faut savoir sur le métier d’ingénieur du son

En France, les professions dans le secteur de l’audiovisuel attirent plus d’un. Ce domaine comprend d’ailleurs de nombreux métiers que l’on peut choisir selon ses goûts et ses ambitions. L’ingénieur du son est, entre autres, une profession parmi les plus prisées. Mais en quoi consiste le métier d’ingénieur du son ? Quelles sont les qualités requises et les formations à suivre pour en devenir un ? Et où exercer ce métier ? Le point !

En quoi consiste le métier d’ingénieur du son ?

L’ingénieur du son est un spécialiste de la sonorisation, la prise du son, l’enregistrement et la retransmission. Autrement dit, il est chargé de la gestion du son dans de nombreux champs d’activité. Par exemple, dans le secteur du cinéma, il est amené à épurer le champ sonore. Il gère alors les nuisances susceptibles de troubler la clarté des dialogues. Il a aussi comme rôle de reconstituer les bruitages et la bande originale. C’est ce qu’on appelle l’habillage sonore. En outre, ce spécialiste est chargé de déterminer le type de micro adapté à tel ou tel environnement.

Quelles formations pour devenir ingénieur du son ?

Il n’existe pas tout à fait des formations spécialisées pour devenir ingénieur du son. Cependant, nombreuses sont les voies de formation permettant d’y accéder. Les étudiants pourront, entre autres, opter pour le BTS audiovisuel en se dirigeant vers l’option son. Également, le diplôme des métiers d’art avec option son permet d’avoir accès à ce poste. Il y a en outre le diplôme de musicien ingénieur du son ou encore le master pro image et son. À titre informatif, l’ENSMIS ou école nationale supérieure des métiers de l’image et du son, tout comme l’école nationale supérieure Louis Lumière, dispense ce type de formation. L’accès à ces établissements se fait sur concours.

Quid des qualités nécessaires pour être ingénieur du son ?

Les ingénieurs du son qui se respectent disposent d’un savoir-faire à la fois artistique, musical et technique. Ils se doivent de posséder de bonnes notions d’acoustique. Également, ils sont en mesure de discerner le moindre problème de son, ce qui requiert des oreilles fiables. En outre, puisque ce genre de spécialiste est souvent amené à travailler dans divers domaines, il doit faire preuve de relationnel. Pour tout le reste, ce professionnel se doit de posséder une culture artistique bien développée pour mener à bien son métier.

Où exercer ce métier ?

Après leurs formations, les ingénieurs du son pourront travailler à leur compte en tant qu’intermittents de spectacle ou en tant que freelances. Ils sont également en mesure de faire partie d’une entreprise. Aussi, ils pourront exercer leur métier auprès des journalistes de terrain. Les studios d’enregistrement et les studios de radio et de télévision recrutent d’ailleurs très souvent des ingénieurs du son. Ils pourront en outre s’engager dans des arts du spectacle et du spectacle vivant et de même dans des festivals.